Communauté Rouennaise des Amateurs de Rongeurs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 La mitose et la méiose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nélofer
Capichef
Capichef


Nombre de messages: 928
Age: 32
Localisation: Rouen rive droite
Date d'inscription: 28/12/2005

MessageSujet: La mitose et la méiose   Ven 15 Déc - 17:38

Es ce qu'il serait possible d'expliquer ce qu'est une mitose et ce qu'est une méiose?

(révision de mes cours de Bio malheureusement oubliés)

Et ensuite de faire une phrase pour expliquer la différence entre la mitose et la meiose, et si possible un moyen mnémothechnique, pour éviter de se tromper (parce que moi je confond toujours les deux).

Et si c'est encore possible...
Des exemples de méthodes de reproduction utilisant la mitose et la meiose, si jamais il y a des espèces qui utilisent que l'un ou l'autre... (je me rappelle plus du tout, gros trou noir).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lessourisdelalune.site.voila.fr/index.html
Schnork
Bricol-Girl


Nombre de messages: 640
Localisation: Rouen parfois Cannes
Date d'inscription: 11/01/2006

MessageSujet: Re: La mitose et la méiose   Jeu 28 Déc - 17:05

La mitose est une division cellulaire (une cellule donne naissance par division à deux cellules et ainsi de suite).
Elle assure d’une part le développement de l’embryon et la croissance du jeune,
D’autre part le renouvellement des cellules qui meurent chez l’adulte.

Notre corps est donc constitué de cellules. Ces dernières ont un noyau qui renferme les chromosomes et ces derniers sont présents par paires (2 chromosomes I, 2 chrom. II, 2chrom.III etc…), nous sommes donc des organismes diploïdes. Avant la mitose, la quantité de chromosomes double. Ainsi, après la mitose d’une cellule mère, chacune des deux cellules filles (issues de la division en deux d’une cellule mère) possède la même quantité de chromosome que la cellule mère de départ. Les deux cellules filles sont aussi diploïdes donc.

La méïose n’est autre que la succession de deux mitoses mais précédée d’une seule duplication des chrom. Elle sert à fabriquer les gamètes, c’est-à-dire les cellules sexuelles (ovule et spermatozoïde). Sachant qu’un ovule et un spermatozoïde vont fusionner pour former une cellule œuf (et par mitose cette cellule œuf donnera un embryon puis un fœtus etc…) il faut que le spermatozoïde et l’ovule ne possède chacun que la moitié du matériel génétique de départ, c’est-à-dire qu’ils soient haploïde. Ainsi, en fusionnant, ils redonnent naissance à une cellule œuf avec un nombre normal (diploïde) de chromosome. Après une méïose on obtient 4 cellules (gamètes) (logique puisqu’il s’agit de deux mitoses).

C’est plus clair en schéma. (j’ai volontairement simplifié et les étapes intermédiaires n’apparaissent pas)





C’est intéressant car cela permet de comprendre pourquoi on a 4 possibilités de la part de chacun des deux rats que l’on peut croiser concernant les couleurs par exemple.

En effet, considérons une rate topaze (agouti + RED). Et un rat noir porteur RED.
Leur génotype s’écrira, pour la rate : A/a (en considérant qu’elle est hétérozygote bien sur, donc porteuse de la forme récessive « a » de l’agouti qui donne en homozygote du noir) et r/r (homozygote pour le gène de dilution RED).
Résumé : A/a r/r.

Pour le rat : a/a (homozygote pour la forme récessive de l’agouti, ce qui donne du noir), r/- (il est d’un allèle du gène de dilution RED ). Le tiret signifie qu’il n’y a pas de deuxième allèle pour ce gène.
Résumé : a/a r/-.

La rate pourra donner 4 gamètes :





Le rat:




Réalisons un échiquier de croisement pour voir (en fonction de quel spermatozoïde va féconder un ovule) ce qu’on peut obtenir pour la descendance :



Soit 4 topazes, 4 agoutis, 4 beiges et 4 noirs.

Bien sûr avec l’habitude, quand on voit que des gamètes seront identiques (pour la couleur) on en écrit qu’un seul. Attention toutefois de ne pas se tromper dans les proportions !
De plus, il faut savoir interpréter ces tableaux. On ne va pas avoir 16 ratons piles avec pil poil cette proportion.
Ce tableaux nous indique que pour chaque fécondation d’un ovule par un spermatozoïde il y a une chance sur 4 (en fait 4 chances sur 16 ce qui revient au même) pour que l’œuf résultant donne un raton topaze. On peut donc très bien tomber à chaque fois sur une des 3 autres chances…

Lancez une pièce dix fois et compter le nombre de pile et de face. Théoriquement il y a une chance sur 2 d’avoir pile, soit 50% de pile. Pourtant on obtient rarement cette distribution parfaite.

Par contre lancez là 100 fois, et vous vous rapprocherez plus des 50%.

Mais une rate n’aura jamais 100 ratons d’un coup…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nélofer
Capichef
Capichef


Nombre de messages: 928
Age: 32
Localisation: Rouen rive droite
Date d'inscription: 28/12/2005

MessageSujet: Re: La mitose et la méiose   Sam 30 Déc - 17:47

Merci beaucoup c'est super!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lessourisdelalune.site.voila.fr/index.html
 

La mitose et la méiose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La transmission des gènes
» qualité de la terre du jardin
» Bases de la génétique des couleurs
» Le crossing-over
» Informations sur l'albinisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  ::  :: -